La Retraite

Le Groupe IRCEM, à travers son entité IRCEM Agirc-Arrco, gère la retraite complémentaire des salariés du particulier employeur et des salariés d’associations ou d’entreprises de services à la personne. Il accompagne ses clients tout au long de leur carrière en leur proposant un service adapté quel que soit leur âge ainsi qu’une information claire sur leur retraite.

Comment fonctionne le système de retraite français ?

En France, le système de retraite repose sur un double principe : celui de la répartition et de la solidarité intergénérationnelle. Ce sont les cotisations versées par les salariés et leurs employeurs qui servent à payer immédiatement les pensions des retraités.

Cette retraite se compose de deux parties obligatoires :

  • Un régime de base géré par la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (CNAV) et son réseau régional, Caisses d’Assurance Retraite (CARSAT) et Caisses Générales de Sécurité Sociale (CGSS).
  • Une retraite complémentaire gérée par l’Agirc-Arrco pour l’ensemble des salariés du secteur privé, et plus précisément par l’IRCEM Agirc-Arrco pour les salariés du particulier-employeur.
 
Si le régime de base repose sur la durée d’assurance et le revenu annuel moyen des 25 années les plus avantageuses de la carrière, le calcul de la retraite complémentaire Agirc-Arrco s’appuie sur un système par points. Les cotisations de retraites complémentaires prélevées chaque mois sur les salaires sont converties en points de retraite selon un taux prédéfini. Ces points se cumulent sur un compte individuel pour chaque salarié, du début à la fin de carrière. Les points sont additionnés puis multipliés par la valeur du point à la date du départ en retraite, afin de définir le montant de la pension versée.
Le système de retraite en France

IRCEM Agirc-Arrco : le régime de retraite complémentaire des salariés à domicile

Depuis 1973, l’IRCEM Retraite, membre de la Fédération Agirc-Arrco, gère les retraites complémentaires des Salariés du Particulier Employeur et des Assistantes Maternelles. Elle permet ainsi aux employés des services à la personne, jusqu’ici exclus des régimes de complémentaire retraite obligatoires, de bénéficier des mêmes droits que les autres salariés.

En 2018, l’IRCEM Retraite devient l’IRCEM Agirc-Arrco. Ce changement de nom permet d’améliorer la lisibilité de l’ensemble des caisses d’assurance retraite du privé pour le grand public,

L’IRCEM Agirc-Arrco remplit trois missions essentielles :

  • La gestion des cotisations de retraite complémentaire : réceptionner les adhésions des particuliers employeurs, centraliser les cotisations perçues par l’URSSAF et procéder à leur affectation…
  • La gestion des droits acquis par les salariés à domicile et assistants maternels tout au long de leur carrière : identifier les salariés affiliés, reconstituer leur carrière (regroupement de l’ensemble des activités exercées dans le secteur privé, intégration des périodes de chômage ou maladie…) et calculer les droits à la retraite.
  • Le versement les retraites complémentaires : payer la pension retraite des clients dans le respect du calendrier et de la réglementation Agirc-Arrco.
Les missions de l'IRCEM Agirc-Arrco

Une aide spécifique pour les salariés des services à la personne

L’activité de l’IRCEM Agirc-Arrco comprend également un volet Action Sociale. Celui-ci est spécialement dédiés aux salariés des services à la personne, aux particuliers employeurs et aux retraités de l’emploi à domicile. L’IRCEM Agirc-Arrco soutient ainsi des actions de prévention santé et peut apporter une aide financière ponctuelle, pour accompagner les personnes en perte d’autonomie ou aider au maintien à domicile à tout âge. L’objectif est d’optimiser l’espérance de vie sans incapacité des clients, afin de leur permettre bien vivre leur retraite.

Vous êtes salarié des services à la personne ou assistante maternelle et cherchez plus d’informations sur votre retraite ?

Près de 800 000

C’est le nombre d’allocataires
Retraite du Groupe IRCEM

Plus de 1,1 milliard d'€

C’est le montant des cotisations Retraite perçues chaque année par le Groupe IRCEM