Respirer pour déstresser

Le Groupe IRCEM informe les aidants sur l’impact de leur rôle sur leur propre santé et les solutions pour la préserver. Un des risques psychosociaux majeurs pour les emplois de la famille et à domicile est le stress.

Ce stress peut être lié à un trait de personnalité (perfectionnisme, manque de confiance en soi, etc.) à un environnement exigeant (travail, problèmes d’argent, soucis familiaux, etc.) ou à la douleur elle-même.

Le saviez-vous ?

Un stress prolongé peut contribuer au maintien des douleurs.

Comment faire pour s’en préserver ?

Si lutter contre le stress semple plus facile à dire qu’à faire, un exercice de respiration permet d’apprendre à faire redescendre la pression.

Un « coup de stress » ?

La respiration abdominale est un exercice relativement simple et rapide que l’on peut pratiquer facilement au quotidien pour se relaxer. Elle permet de stimuler notre système nerveux parasympathique, qui entraine un ralentissement général de l’organisme. Rien de tel pour diminuer l’anxiété.

Comment faire ?

• Installez-vous confortablement dans un fauteuil, ou mieux allongez-vous, et placez une main sur votre ventre et l’autre sur votre thorax.
• Prenez une longue inspiration par le nez, sans bouger votre thorax et en gonflant le ventre.
• Marquez une courte pause.
• Expirez lentement et régulièrement par la bouche. Votre poitrine ne doit toujours pas bouger. Votre ventre doit quant à lui se rétracter au maximum.
• Marquez une courte pause puis reprenez depuis le début.

Continuez d’inspirer par le nez et d’expirer par la bouche. Avec un peu d’entraiment, vous parviendrez à gonfler votre ventre sans utiliser vos mains.