Prévenir l’ostéoporose

Si un os paraît solide en apparence, il se fragilise en vieillissant. Le pic de masse osseuse est atteint à 35 ans environ et il tend à décliner au fil des années.
Chez la femme, la décroissance de la masse osseuse, l’ostéoporose, commence quelques années avant la ménopause alors que cette maladie atteint les hommes après 70 ans.

Le risque ?

Un os fragilisé par l’ostéoporose sera moins résistant et pourra se fragiliser beaucoup plus facilement. D’autant que le phénomène d’ostéoporose est relativement « silencieux » car cette maladie n’engendre généralement aucun symptôme… C’est le plus souvent au cours d’une chute que les fractures se produisent même si le choc peut paraître minime.

130 000 fractures par an sont liées à cette maladie (Source : Institut Pasteur de Lille)

Tous les os peuvent-ils être touchés ?

On constate néanmoins que les os les plus atteints sont le col du fémur, les os de l’avant-bras et du poignet, les vertèbres et le col de l’humérus (épaule).

Que faire ?

Faites-vous suivre régulièrement par un médecin, qui au besoin, peut vous prescrire un test d’ostéodensitométrie pour mesurer la densité de vos os. Enfin, il est recommandé de faire attention à maintenir une activité physique régulière et de surveiller son alimentation.

Quels sont les bons réflexes à adopter pour préserver son capital osseux ?

• Cumulez des sources de vitamine D en vous exposant au soleil (tout en étant protégé) ou en consommant des poissons (saumon, thon rouge, maquereau, anchois, sardine, hareng), certaines eaux minérales riches en calcium et des produits laitiers non écrémés
• Consommez régulièrement des fruits et légumes
• En cas de carences, votre médecin pourra vous orienter vers une supplémentation orale ou un traitement médicamenteux
• Maintenez un minimum d’activité physique

Le saviez-vous ?

L’ostéoporose est aussi liée à la sédentarité, au tabac et à l’alcool. Raison de plus pour revoir son hygiène de vie !