Les déplacements

Les personnes de 65 ans et plus sont moins souvent victimes d’un accident de la circulation que le reste de la population, mais les conséquences de ces accidents sont plus souvent mortelles. Voici quelques recommandations pour les éviter.

LA POSITION DE CONDUITE

Pour le confort et la sécurité, il est très important de régler son poste de conduite : Les genoux doivent être légèrement fléchis quand les pédales sont enfoncées et les épaules doivent être au plus près du dossier. Volant en main, les coudes doivent être légèrement fléchis. Réglez la hauteur du siège aussi haute que possible afin d’obtenir la meilleure visibilité sur l’avant et les côtés. Enfin si l’appuie-tête est réglable, placez-le de telle sorte que son bord supérieur arrive au sommet de la tête, et inclinez-le pour qu’il soit à 2-3 cm de la tête. Le GPS rend les manœuvres plus confortables. Programmez-le avant de démarrer pour ne pas avoir à le manipuler au cours du trajet. Utilisez le mode vocal afin de ne pas détourner le regard de la route.

LA SANTÉ

Certains médicaments sont peu recommandés voire incompatibles avec la conduite. Des pictogrammes (visibles sur l’emballage) vous renseignent rapidement. Dans tous les cas, reportez-vous toujours à la notice !

LA FATIGUE

La fatigue est responsable d’1 accident sur 3 sur autoroute. Au volant, quand la fatigue s’installe, votre corps vous envoie un certain nombre de signaux. Le bâillement est un des premiers signes, mais d’autres doivent vous alerter. Vos yeux commencent à vous picoter et vous avez de plus en plus de mal à conserver un regard fixe. Des douleurs peuvent apparaître au niveau du dos. Nuque et épaules se raidissent et vous ressentez le besoin incessant de changer de position. Peu sollicitées, vos jambes s’engourdissent et cela accentue d’autant votre inconfort. Une seule solution : s’arrêter et faire une pause !

LE VIEILLISSEMENT ET LA CONDUITE

Même si avec l’âge certaines capacités diminuent, quelques solutions simples existent pour utiliser votre voiture le plus longtemps possible. Gardez l’habitude de conduire en effectuant régulièrement des trajets variés. Entretenez-vous en pratiquant 30 minutes d’activité physique quotidienne.
Maintenez vos capacités psychiques, intellectuelles et cognitives par la lecture, l’écriture, l’exercice de votre mémoire et de votre attention. Soyez à l’écoute de vous-même afin de détecter d’éventuels troubles de l’audition ou de la vision… En cas de doute, consultez un médecin.