L’arthrose

L’arthrose est le rhumatisme le plus fréquent. Elle concerne le plus souvent les genoux, les hanches, la colonne vertébrale et les mains. Elle se manifeste quand le cartilage se détruit plus vite qu’il ne se reconstruit. Les facteurs favorisant l’arthrose sont identifiés ainsi que les principes de précaution pour l’éviter.

L’arthrose attaque les articulations. Une articulation réunit deux extrémités osseuses qui sont recouvertes de cartilage. Le cartilage est un tissu qui se régénère lentement et en permanence. Son rôle est de faciliter le glissement et d’amortir les chocs que subit l’articulation.

La douleur est le principal signe de l’arthrose. Elle est calmée par le repos et augmentée par l’effort. Il existe souvent, le matin, une douleur de mise en route des articulations (« dérouillage matinal »). Une diminution progressive de la mobilité est fréquemment associée à la douleur entraînant une raideur de l’articulation.

Le surpoids est un facteur de risque d’arthrose au niveau des articulations qui supportent le poids du corps (genou, hanche). La surcharge mécanique n’est pas la seule en cause, car l’excès de poids est aussi un facteur de risque de l’arthrose localisée aux doigts.

La responsabilité du surpoids est démontrée pour le genou. Ainsi, par rapport à une personne de poids « normal », celle qui a un surpoids important a plus de risque de souffrir et d’aggraver d’une arthrose du genou. Mais le surpoids ne se limite pas à favoriser ou accélérer l’évolution d’une arthrose des articulations portantes. Par les troubles métaboliques qu’il entraîne, il est un facteur de risque de toutes les localisations de l’arthrose (notamment l’arthrose des doigts).

Les fractures articulaires, les entorses graves et les « petits » traumatismes répétés d’une articulation sont des facteurs de risque d’arthrose. C’est pourquoi le premier principe de précaution de l’arthrose est de s’assurer d’adopter les bonnes postures et les bons gestes lors d’une pratique d’activité sportive et dans l’exercice de l’activité professionnelle qui comportent des gestes répétitifs.

De par leurs activités au quotidien, les salariés des emplois de la famille sont concernés par les Troubles Musculo Squelettiques (TMS).

Le risque de fracture est important, c’est pourquoi il est important de pouvoir les identifier, les connaître les maîtriser afin de modifier les conditions de travail.

>> Découvrir et utiliser les outils de prévention des risques