GRACE A MY HUMAN KIT ET A L’IRCEM, LES PORTEURS DE PROJET EN SITUATION DE HANDICAP CREENT LEURS PROPRES SOLUTIONS !


Depuis 2019, le Groupe IRCEM est partenaire de My Human Kit. Ainsi, il soutient l’innovation au service du handicap, conformément à sa raison d’être qui est d’«optimiser l’espérance de vie sans incapacité de ses publics ». Grâce à ce soutien, My Human Kit accompagne chaque année une trentaine de porteurs de projets en situation de handicap. Découvrez l’interview de Marie qui a pu réaliser un rameur adapté à son handicap.

Marie, est-ce que tu peux te présenter et nous dire quel est ton lien avec le Groupe IRCEM et My Human Kit?

Bonjour, je suis Marie, j’ai 26 ans et je suis psychologue. Je suis particulier employeur, cliente du Groupe IRCEM. J’emploie une auxiliaire pour m’aider dans les gestes de la vie quotidienne, sur le plan professionnel et personnel. Je suis adhérente à My Human Kit depuis un an et demi.

Quelles sont les difficultés que tu as rencontrées et qui t’ont motivées à venir au Humanlab, l’atelier de fabrication de My Human Kit ?

Il y a un an et demi, j’ai eu mon diplôme à la faculté et je me suis retrouvée sans activité. Pour occuper mes journées, j’ai voulu faire du sport. Mais malheureusement sur Rennes il n’y a pas beaucoup d’associations ou de sports adaptés qui correspondent à mes envies. Avec le covid, c’était pas évident non plus d’intégrer une activité sportive et je voulais vraiment avoir quelque chose qui me corresponde et qui soit à mon propre rythme.

J’ai donc voulu prendre en main un projet et c’est alors que mon auxiliaire m’a parlé du Humanlab. J’ai eu l’idée d’organiser ma propre activité sportive et faire du rameur mais il fallait l’aménager et c’est pourquoi je suis arrivée au Humanlab, pour qu’ils m’aident à porter ce projet.

Quel était le cahier des charges de ton rameur ? Comment My Human Kit t’a accompagnée dans la réalisation de ton projet ?

J’ai rencontré un salarié de My Human Kit qui m’a aidé sur mon projet. Il m’a fait rencontrer une bénévole de l’association, ergothérapeute, qui nous a donné des conseils notamment pour l’adaptation de l’assise du rameur. Il me fallait une coque pour être bien maintenue et trouver une solution pour que mes mains soient calées sur le guidon afin que je puisse faire le mouvement de va et vient du rameur tout en assurant une sécurité par rapport à la position du dos.

L’adaptation du rameur s’est effectuée en plusieurs étapes. Je suis venue à plusieurs reprises au Humanlab. Nous avons travaillé par des dessins, des schémas pour adapter au mieux le rameur à mes besoins. Dans un premier temps, il fallait trouver le rameur pour avoir la base sur laquelle travailler. Nous avons donc regardé les petites annonces et j’ai acheté à un particulier un rameur standard. Nous avons démonté l’assise et l’avons remplacée par une assise récupérée sur un fauteuil roulant de sport qui m’a été donné. L’objectif d’après était d’intégrer des attaches afin que mon dos soit bien calé au fond du siège ainsi que mon bassin. Nous avons donc récupéré des attaches et cousu au dossier du fauteuil. Par rapport au maintien des pieds, nous avons également rajouté des sangles. Le dernier objectif est encore en cours de réflexion. Il s’agit de maintenir mes mains sur le guidon du rameur.

Où en est ton projet actuellement ?

Il y a quelques mois, j’ai récupéré le rameur. Actuellement, je l’utilise à mon domicile. Cela me permet de faire quelques essais en sécurité, au calme chez moi. Des petites modifications sont encore à réaliser. Notamment l’attache pour ma main et peut-être l’assise qui est encore un peu raide et qu’il faudrait assouplir. Cependant cela m’a permis de reprendre une activité physique et de répondre à mes besoins : celui de me dépenser physiquement. J’en suis donc très contente.

> Visionner la documentation en cours du projet rameur de Marie

> Découvrir le projet d’un autre porteur de projet

> En savoir plus sur My Human Kit